3 septembre 2020

12 ans !



Aujourd'hui, Darius de l'Esquirou d'Oukiok fête ses 12 ans !




Notre champion de travail à l'eau (il a obtenu haut la patte son niveau 3 et fait d’excellents résultats lors du Championnat de France) vit une retraite tranquille, profitant de l'air vivifiant de Bretagne.




Enfin, pas si tranquille que ça quand même, car pour garder la forme, Darius fait des promenades quotidiennes et continue d'allernager régulièrement .


Nous lui souhaitons de belles années à venir auprès de ses maîtres et de Lunike.

9 mai 2020

Les chenilles processionnaires


Alerte , elles arrivent !

Les chenilles processionnaires sont un réel fléau pour nos chiens.





L'infestation longtemps limitée au sud de la France et aux pins  gagne de plus en plus vers le Nord.
Différentes variétés de pins (pin maritime, pin noir d'Autriche, pin sylvestre…) peuvent être colonisées, mais d'autres espèces d'arbres sont aussi concernées, les chênes en particulier.


Photo INRA



 Les chenilles processionnaires sont les larves d'un papillon de nuit, elles se déplacent en file indienne d'où leur nom.


Elles sont couvertes de poils urticants terminés par des crochets, chacun étant  relié à une glande contenant du venin.                                          

 Le contact avec les poils suffit, ils peuvent se détacher de la chenille sous l'action du vent et provoquent des réactions graves.

Le chien va lécher les insectes ou des herbes, ou bien  se rouler sur le sol et sera alors  contaminé. 

 Même mortes, les chenilles processionnaires restent dangereuses , leurs poils conservent leurs propriétés urticantes pendant plusieurs mois. Si on touche la chenille, elle se défend en projetant ses poils.


photo 100% Landseer



Les signes :



Le chien peut lécher la chenille ou ses démangeaisons, dans ce cas il bave, vomit, la langue gonfle, il faudra un traitement rapide  sous peine de risquer une nécrose de celle-ci (le sang ne circule plus, et un morceau de langue peut tomber), l'animal ne pourra plus se nourrir.

- Le premier symptôme  qui va nous alerter c'est donc e chien qui se met à baver, produisant beaucoup de mousse. Attention, la langue gonfle très , très vite et devient violacée.

.Le contact avec la peau et les yeux entraîne de fortes démangeaisons, des oedèmes et des troubles oculaires.

-  Lorsque les poils sont inhalés le chien éprouve une difficulté respiratoire, il n'arrive plus à déglutir, les symptômes font penser à une crise d'asthme.



Photo INRA


Que faire ?

Il ne faut surtout pas frotter pour ne pas disperser la substance allergisante, il faut rincer rapidement la langue  du chien et racler les muqueuses pour enlever au maximum les poils urticants.
Si le chien n'est pas pris en charge rapidement il risque une nécrose de la langue avec un pronostic dramatique. 

Attention aux chiennes qui ont une portée : Il faut absolument isoler la mère de ses petitselle pourrait les contaminer quand les chiots viennent se frotter contre elle. Il faut laver, la chienne, bien la rincer et la sécher avant de la remettre en contact avec ses chiots.

1 heure pour agir




Se rendre en urgence chez un vétérinaire est impératif.

19 décembre 2019

Revue N° 17

Le numéro 17 de 100 % Landseer devrait arriver chez vous pour Noël . 

Toujours 40 pages de lecture : histoire, santé, connaissance de la race etc. 





Pour toute nouvelle adhésion avant le 31 décembre, 
vous recevrez ce numéro en plus des 2 revues 2020.


( le bulletin d'adhésion se trouve dans le menu déroulant à droite sur le blog)








19 août 2019

Bon anniversaire Alawa !


Alawa  de l'Esquirou d'Oukiok a 14 ans aujourd'hui !






Quel bonheur d'avoir une Landseer qui arrive à ce bel âge en bonne santé ! 
et quel espoir pour tous ...

Elle prend toujours du plaisir à nager .








9 août 2019

Les épillets



Au retour de promenade vous faites une inspection du pelage pour repérer les tiques, mais pensez aux  épillets .
Il faut être vigilant sur votre lieu de vacances, et y penser si vous séjournez dans une région sèche, plus spécialement si le reste de l'année vous n'êtes pas concernés par ce problème qui est un véritable fléau en été. 




Ils peuvent se loger dans les coussinets, remonter dans les narines, les oreilles ou l'anus et nécessiter une visite d'urgence chez le vétérinaire.


L'épillet est l'extrémité rigide des graminées sauvages, des épis de blé, d'avoine, d'orge…

Lorsque les herbes sont sèches,  ce minuscule épi va se prendre dans les poils du chien et va migrer extrêmement rapidement. 
Il peut s'introduire dans le conduit auditif, dans l'œil, l'anus, le vagin ou entre les coussinets. 



Comme il est bordé de sortes d'arêtes il ne peut pas ressortir, par frottement  il va pénétrer sous la peau où il peut provoquer lésion ou abcès.




S'il se loge entre les doigts et les coussinets sa présence sera particulièrement douloureuse, l'animal va boiter. Il est très difficile de retirer  la pointe de l'épillet qui risque de se casser et de provoquer une infection.
 On peut déceler sa présence dans l'oreille (là aussi fort douloureuse,) car l'animal secoue la tête, la penche sur le côté comme pour faire sortir ce qui le gêne, il se gratte vigoureusement. Si l'épillet gagne le conduit auditif, il peut provoquer une otite ou perforer le tympan.
Il devra être retiré sous anesthésie.

Si l'herbe pénètre dans les narines, l'animal éternue, elle peut ensuite progresser dans les cavités nasales, la trachée, et aller jusqu'aux bronches ou aux poumons. 
L'épillet peut aussi s'introduire dans l'œil sous la paupière, sans intervention la cornée peut être touchée. 

Quel que soit l'endroit où se fixe l'épillet, c'est une urgence vétérinaire car il se déplace très vite et l'infection peut se déclencher en 24 heures. 



Un trou ou une croûte, une boule sous la peau ( au point d'infection) des poils collés dans le pelage, le chien qui se lèche entre les doigts, qui secoue la tête... doivent alerter.

L'animal peut être abattu, avoir de la fièvre si l'infection est déjà déclarée.








Plusieurs points de suture ont été nécessaires pour refermer la plaie, 
on voit bien que cet évènement doit être pris au sérieux. 




Prévention et lutte

Soyez vigilant sur les espaces où le chien va courir.
Examinez le pelage après la promenade pour repérer les épillets et les tiques.
Brossez le chien en rentrant.

Coupez les poils entre les coussinets et entre les doigts.
Vérifiez tous les jours tous les doigts des quatre pattes. 

Entretenez les oreilles de votre Landseer par un toilettage soigné, moins les poils seront fournis, moins l'épillet aura de facilité pour s'introduire dans l'oreille. 

Pour les mâles, l'épillet peut rentrer dans le fourreau.
Chez les femelles, il peut s'introduire dans la vulve.







Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...